Retrouvailles avec le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale

C’est avec des sandwiches au poisson qu’on attire les touristes campeurs suisses : le Land Mecklembourg-Poméranie a essayé l’an dernier de donner aux Suisses le goût des vacances dans le nord-est de l’Allemagne. Nous avons parlé à Tobias Woitendorf.

La possibilité de naviguer sur les rivières avec son propre camping-car ou sa propre caravane a particulièrement impressionné les Suisses.
La possibilité de naviguer sur les rivières avec son propre camping-car ou sa propre caravane a particulièrement impressionné les Suisses.

Après une présence remarquée comme région hôte au salon de l’an dernier, le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale tiendra de nouveau un stand cette année à Berne. L’occasion pour nous de poser quelques questions à Tobias Woitendorf, directeur adjoint et responsable du marketing et de la communication du comité régional du tourisme de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, sur ses expériences. Votre Land sera de nouveau présent cette année au Suisse Caravan Salon. Quelle importance a le camping dans l’offre touristique du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale?
Tobias Woitendorf : «Mecklenburg-Vorpommern est une région de camping. Nos hôtes apprécient les campings au bord des lacs et de la mer, qui n’ont pas à rougir de la comparaison internationale, et surtout leur qualité. 15 % de toutes les nuitées sont du fait des campings – tendance croissante.»

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris au Suisse Caravan Salon?
Tobias Woitendorf : «Le public à Berne était incroyablement ouvert, sympathique et très intéressé. Est-ce propre aux Bernois ou aux Suisses ? Je n’en sais rien, mais en tout cas, on nous a reçus très chaleureusement. Je suis sûr que de nombreux visiteurs viendront effectivement en vacances dans le nord-est de l’Allemagne car leurs projets de voyage étaient déjà très concrets. L’été 2018, chaud et sec, a certainement encore accru l’envie de faire un séjour en Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.»
 
Quelles offres touristiques ont le plus enthousiasmé le public suisse?
Tobias Woitendorf : «En premier lieu, bien sûr, les 2000 km de côte de la mer Baltique avec leurs plages de sable fin dont l’espace est propice à l’accueil de familles, de non-fumeurs, de propriétaires de chiens et même de fans d’équitation. La demande a aussi été très forte pour les vacances actives à vélo ou de randonnée. Nos villes hanséatiques et cités princières et nos 2000 châteaux et demeures seigneuriales ont suscité l’intérêt des amateurs de culture. Le ‹ freecamper › a particulièrement attiré l’attention des visiteurs : cette construction flottante permet de passer ses vacances dans son propre camping-car ou sa propre caravane, mais sur l’eau. Ainsi, votre véhicule devient quasiment une habitation flottante, qui du reste peut être conduite sans permis à de nombreux endroits.»

Qu’offre le camping sur la côte?
Tobias Woitendorf : «Nous avons de magnifiques terrains de camping directement au bord de la mer Baltique, de toutes les tailles. Au camping Regenbogen (‹ arc-en-ciel ›) de Prerow par exemple, les vacanciers installent leurs véhicules directement sur le sable de la mer Baltique, entre les dunes. Au camping de Kühlungsborn, qui a reçu plusieurs récompenses, les hôtes campent dans la forêt littorale et peuvent en outre opter pour des offres ‹bien-être› attrayantes.»

Que dire du camping au bord des lacs?
Tobias Woitendorf : «Comme l’indique son nom, à la ‹ Mecklenburgische Seenplatte ›, le plateau des lacs mecklembourgeois, presque chaque camping est situé au bord d’un lac. Ainsi, plaisirs aquatiques en été ou tours à vélo ou randonnées autour des lacs sont partie intégrante de vacances en camping à la Seenplatte.»

Quels sont les sites vedettes à voir en Mecklembourg-Poméranie-Occidentale?
Tobias Woitendorf : «Il ne faut pas rater les embarcadères, dont certains avancent de quelques centaines de mètres dans la mer ou sont dotés de restaurants ou ‹ Tauchgondeln ›, des nacelles qui plongent sous l’eau : flâner y est un vrai plaisir. De plus, l’architecture thermale, par exemple dans les ‹ Kaiserbäder ›, les ‹ bains impériaux › sur l’île d’Usedom, accroche autant le regard que le château de conte de fées de Schwerin. Les fans de sports d’eau trouveront leur bonheur dans la Mecklenburgische Seenplatte qui compte plus de 1000 lacs reliés entre eux, formant ainsi la plus grande région de sports aquatiques d’Europe.»

Quelles spécialités culinaires faut-il avoir goûté dans votre Land?

Tobias Woitendorf : «Sans aucun doute, les sandwiches au poisson, que les visiteurs du salon pourront également déguster à notre stand dans la halle 3.1. En Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, il y a partout du poisson frais de saison, auquel les villes de la Hanse Wismar et Greifswald par exemple consacrent des fêtes. Les visiteurs suisses doivent aussi absolument goûter l’argousier – appelé également ‹ citron du Nord › en raison de sa teneur en vitamines – ou l’une de nos bières régionales.»

Un bon tuyau pour les fans de camping qui viennent en Mecklembourg-Poméranie-Occidentale?

Tobias Woitendorf : «Le ‹ freecamper › est certainement une nouvelle forme innovante de vacances en camping. Autre nouveauté : le ‹sleeperoo›. Dans ces ‹Design|sleepCubes› – des logements en forme de cube et faciles à monter selon le principe de l’assemblage – il est possible de loger pour une durée limitée dans des endroits dont ce n’était pas la fonction auparavant. De plus, le Mecklenburg-Vorpommern convainc par des campings de première classe au bord de la mer Baltique et de ses nombreux lacs, qui veillent à faire passer à leurs hôtes, grâce à une hospitalité qui vient du cœur et à un excellent service, de belles et relaxantes vacances à tous points de vue dans nos paysages naturels uniques.» 


Plus d'informations :
www.auf-nach-mv.de

Le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale offre à la découverte 2000 châteaux et demeures seigneuriales fascinantes tels que le château de Schwerin.
Le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale offre à la découverte 2000 châteaux et demeures seigneuriales fascinantes tels que le château de Schwerin.
Une autre manière de dormir : sleeperoo permet de passer la nuit dans des endroits inhabituels.
Une autre manière de dormir : sleeperoo permet de passer la nuit dans des endroits inhabituels.
Certains des embarcadères avancent de quelques centaines de mètres dans la mer.
Certains des embarcadères avancent de quelques centaines de mètres dans la mer.

de : Autocaravane, édition no 5/2018

Partager cet article
Ce site internet emploie des cookies. En navigant sur ce site internet, vous acceptez l’emploi de cookies. Informations sur la protection des données
Sur votre smartphone, cliquez sur La page d’accueil pour ajouter une icône du site internet à l’écran d’accueil!