Un paradis de caravaning : la Haute-Souabe

Pour les Suisses se cache sur l’autre rive du lac de Constance un petit paradis pour camping-cars qui s’affirme tout à fait comme région traditionnelle de camping. Pour vous séduire : culture, bien-être, divertissement, sport et surtout une infrastructure convaincante avec de superbes aires de stationnement et des campings attrayants.

Dans la région «Oberschwaben-Allgäu», Haute-Souabe-Allgäu, les hôtes en camping-car et caravane sont vraiment entre de bonnes mains. Cette contrée de douces collines constellée de lacs et rivières entre le Danube et le lac de Constance aime se qualifier de «berceau du caravaning». Avec Dethleffs, Hymer et Carthago, trois des grands fabricants européens de camping-cars et caravanes ont conservé jusqu’à aujourd’hui des parties centrales de leurs sites d’activité et de production dans la région. On peut dire que cette perception de soi comme «berceau du caravaning» est consolidée par le musée Erwin Hymer à Bad Waldsee avec son exposition de camping-cars et caravanes historiques.

Mais cela ne suffit pas pour faire de l’«Ober-schwaben-Allgäu» un paradis pour autocaravanes. Dans la région à proprement parler, «Oberschwaben Tourismus» compte trente-six aires de stationnement et onze terrains de camping. Mais si on lui fixe des frontières un peu plus généreuses que ne le fait la stricte interprétation politico-régionale et que l’on parle du territoire entre le lac de Constance et la rivière Iller, qui suit la ligne Kempten–Memmingen–Ulm, le Danube au nord et les Alpes au sud, alors il faut y ajouter quelques campings, notamment au bord du lac de Constance. Vous en trouverez quelques-uns listés dans les «Top-Camps» dans ce numéro.

Itinéraire familial
«Oberschwaben Tourismus» a combiné les nombreux sites touristiques phares en circuits thématiques qui permettent aux camping-caristes de se consacrer aux thèmes de leur choix avec plus d’intensité. Parmi ces circuits, l’itinéraire de la vallée du Danube, la route qui conduit au lac Federsee ou la route de l’Allgäu. Les parcours font entre 60 et 150 kilomètres et mènent aux attractions touristiques les plus importantes. Une nouveauté toute récente est la «route familiale Oberschwaben-Allgäu», qui réunit idées d’excursions captivantes et adaptées aux familles, aires de stationnement et campings en une proposition de circuit pour les familles avec enfants jusqu’à 12 ans. Le point de départ de cet itinéraire est Isny en Allgäu, où, pour commencer, vous attend déjà la petite merveille naturelle que sont les gorges d’Eistobel. Au musée de la ferme «Bauernhaus-Museum Allgäu-Oberschwaben» de Wolfegg, au village-musée rural «Ober-schwäbisches Museumsdorf» de Kürnbach ou au village de l’âge de pierre du musée du lac Federsee à Bad Buchau ont lieu régulièrement, aussi les week-ends et pendant les vacances, des animations passionnantes où toute la famille met la main à la pâte. Petits et grands fans de camping-car peuvent se plonger dans l’histoire du caravaning au musée Erwin Hymer de Bad Waldsee. Au Centre de protection de la nature de Wilhelmsdorf, les enfants explorent l’exposition interactive sur les tourbières avec Emy la cistude. L’itinéraire se termine au parc de loisirs «Ravensburger Spieleland», un véritable paradis de jeux et loisirs pour les familles avec enfants jusqu’à 12 ans, situé à seulement quelques kilomètres au sud de Ravensbourg, la ville des jeux.

Route du baroque
Châteaux fastueux et ossements revêtus d’ornements : de notre perspective actuelle, l’époque baroque est quelque peu bizarre, et c’est ce qui la rend fascinante. Sur la route du baroque, on peut admirer des églises baroques, se détendre dans des jardins monastiques, savourer de copieux menus baroques, écouter de la musique d’orgue, assister à la plus grande procession du saint sang d’Europe ou frissonner à la vue de squelettes ornementés. Un guide des circuits de la route du baroque de la Haute-Souabe («Oberschwäbische Barockstrasse») présente la région entre le Danube et le lac de Constance en six univers thématiques. La «Oberschwäbische Barockstrasse» se compose de quatre routes et dévoile petits et grands trésors du baroque sur environ 750 km à travers l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse. De Saint-Gall à Wiblingen et de Sigmaringen à Kempten, les plus impressionnants châteaux baroques de la région attendent les visiteurs. La bibliothèque richement décorée du monastère de Wiblingen, le château Neues Schloss Kisslegg ou le château Neues Schloss Tettnang témoignent de l’exubérance de l’art baroque.

Un joyau baroque avec vue sur le lac de Constance et la chaîne des Alpes est la célèbre église rococo de Birnau. Des maîtres tels que Peter Thumb, Josef Anton Feuchtmayer et Gottfried Bernhard Götz y ont laissé leur trace. Ce sont les détails comme le célèbre
«Honigschlecker» ou putto au pot de miel qui montrent à quel point cet art pompeux est habité par l’amour du détail. L’intérieur est le lieu privilégié où s’épanouit la beauté des petites églises baroques : l’église de pèlerinage de Steinhausen est aussi appelée «plus belle église de village du monde» – sous ses ornements blanc et or étincelants, on se sent comme au royaume des cieux. La Haute-Souabe rapproche autochtones et visiteurs grâce à ses fêtes traditionnelles. Des milliers de cavaliers en frac et haut-de-forme envahissent les rues de Weingarten le vendredi de l’Ascension pour la traditionnelle procession du saint sang, le «Blutritt», suivie par plus de 30 000 spectateurs. De plus, le carnaval alémanique attire un large public en février, lorsque les «Narren», les «fous», c’est-à-dire les carnavaliers, prennent le pouvoir. Si on cherche le calme, on le trouvera lors d’une promenade dans les jardins aménagés avec amour des monastères et châteaux. Les ruisseaux au doux murmure tels que le Krummbach près d’Ochsenhausen, créé par des moines au XVe siècle, se prêtent à des excursions «nature». Partout dans la région, des restaurants invitent les curieux à goûter d’authentiques menus baroques et de la bière locale. Les Souabes ont une préférence pour la cuisine simple : toutes les boulangeries proposent des «Seelen», petits pains longs à la farine d’épeautre, et des produits au saindoux.

Le côté mystique du baroque
D’imposantes orgues sont indissociables des églises baroques. Les chefs-d’œuvre comme le célèbre orgue de Gabler dans l’église du couvent d’Ochsenhausen impressionnent autant l’œil que l’oreille. Aujourd’hui encore, des œuvres musicales de l’époque sont jouées sur les orgues. Si ce ne sont pas ces sons graves qui vous donnent la chair de poule, ce sera la contemplation du culte baroque des reliques qui vous fera frissonner. Les ossements richement décorés laissent deviner le sentiment de déchirement qui dominait alors : après l’horreur de la guerre de Trente Ans, les gens étaient conscients de la finitude de la vie.

Balade culinaire
En harmonie avec le thème national 2018 de l’autorité centrale du tourisme Deutsche Zentrale für Tourismus «Kulinarisches Deutschland»,
«L’Allemagne gourmande», la région de châteaux et châteaux forts Haute-Souabe-Allgäu s’est aussi mise sur son trente-et-un pour inviter le public à une balade culinaire à travers les époques. Lors d’une visite costumée exclusive au château des Hohenzollern à Sigmaringen, on dégustera vin et gibier dans la cuisine historique des lieux ; au château de Tettnang, on commencera par admirer les salles d’apparat baroques avant de se délecter d’un authentique goûter baroque dans la salle de Bacchus. N’y allez pas avec le dos de la cuillère au festin médiéval du «Ritterkeller» d’Aulendorf ou au château fort de Waldburg : vous pourrez aussi y manger avec les doigts.

Court séjour pour week-end
Pour les courts séjours et les excursions à la journée aussi, Oberschwaben-Allgäu offre une grande variété de sites captivants, de centres aquatiques et lacs rafraîchissants, de musées de tous types ainsi que de châteaux forts et châteaux. Trois des destinations populaires de la région fêtent cette année des anniversaires «ronds» : 20 ans pour le parc Ravensburger Spieleland, 40 ans pour le musée de la ferme Bauernhaus-Museum Allgäu-Oberschwaben de Wolfegg et 50 ans pour le village-musée rural Oberschwäbisches Museumsdorf Kürnbach ;
ils proposent par conséquent un programme bien rempli. De nouvelles offres familiales attendent aussi de dévoiler leurs charmes : la ville de Bad Saulgau a conçu un parc thématique sur la nature haut en découvertes avec un sentier didactique de 3,5 km sur le thème de l’eau. La ville d’Aulendorf compte désormais elle aussi une attraction de plus : depuis l’automne 2018, on peut y suivre dans et autour de son château un nouveau parcours d’exploration multimédia. De nombreuses manifestations telles que marchés aux puces, marchés d’art et de potiers, fêtes des enfants et fêtes de villages de longue tradition offrent tout au long de l’année de plaisantes occasions de faire le voyage.

Région de saveurs
Nous nous devons également de mentionner la Haute-Souabe-Allgäu comme région gourmande. Les exploitations agricoles et entreprises alimentaires artisanales, souvent entre les mains d’une même famille depuis des décennies, ont recours autant à des techniques et recettes éprouvées qu’à d’autres méthodes modernes pour la production, la fabrication et la transformation de délices locaux. Ainsi, valeurs sûres et modernité s’allient avec prestige, on entretient la culture des saveurs de Haute-Souabe et les hôtes ont le choix entre une multitude de spécialités régionales d’excellente qualité. À de nombreux endroits, fabricants et entreprises artisanales invitent le public à des visites guidées ou non de leurs sites de production et à des dégustations, on organise des marchés paysans et marchés des saveurs, et des cours de cuisine et événements gastronomiques sont au programme. L’art brassicole de longue tradition, les quelque vingt-cinq bras-series indépendantes et près de cent bières différentes contribuent de manière essentielle à la notoriété de l’«Oberschwaben-Allgäu» comme «région de bière» dans le sud du Bade-Wurtemberg. Dans les salles de bar des brasseries locales et les nombreuses auberges rurales, l’hospitalité souabe se transforme en expérience personnelle, et les plats typiques de la région tels que «Kässpätzle», «Maultaschen» et le rôti aux oignons «Zwiebelrostbraten» sont des incontournables des cartes de restaurants. 

Photos: ©Oberschwaben Tourismus und ©Stadt Ravensburg
de : Autocaravane, édition no 5/2018

Partager cet article
Ce site internet emploie des cookies. En navigant sur ce site internet, vous acceptez l’emploi de cookies. Informations sur la protection des données
Sur votre smartphone, cliquez sur La page d’accueil pour ajouter une icône du site internet à l’écran d’accueil!